Orglin la Primitive de Jean-Marc Dopffer

Hello tout le monde! Aujou’dhui on se retrouve pour une chronique sur Orglin la Primitive, une petite nouvelle de Jean-Marc Dopffer et en voici le résumé: De tous temps, les royaumes s’érigent puis s’écroulent sous l’oeil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l’harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l’Equilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos. Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste. Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents. Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d’accomplir ses desseins. Parviendront-elles à édifier Orglin comme l’une des leurs? Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ?
On se trouve face à une nouvelle vraiment très courte (faisant moins de 50 pages) mais très intense. Je l’ai lue très rapidement, pas uniquement de par son nombre de pages, mais parce que j’en ai adoré l’univers. J’ai toujours aimé les livres fantasy et on est en plein dedans.
On se retrouve dans une action intense et rapide, mais qui reste très intéressante. Malheureusement je déplore un petit peu le manque de développement. On se trouve face à des chapitres courts, ce qui est bien puisqu’on peut les lire n’importe où. C’est toujours un critère important pour moi qui adore lire dans les transports, mais déteste m’arrêter en plein milieu d’un chapitre. Les personnages sont bien décrits, même si non développés puisqu’il n’y a pas vraiment le temps. Si vous aimez les histoires fantasy et de guerre, cette nouvelle est faite pour vous. J’ai réussi à imaginer une scène parfaite de combat durant totue la nouvelle, sans attachement à un personnage spécifique ce qui change, mais qui reste quand même intéressant à mes yeux.
Ce qui est intéressant, c’est qu’on se trouve dans un univers développé dans 10 nouvelles différentes pouvant être lues dans l’ordre que l’on veut (pour le moment c’est la seule que j’ai lue). Ce qui est vraiment intéressant dans ce concept c’est que l’on peut donc lire ce que l’on veut dans l’ordre que l’on souhaite et à notre rythme. Toutes ces nouvelles sont connectées par l’univers et certains personnages, mais pas par l’histoire en elle même, comme dans une saga classique.
J’ai particulièrement aimé cette nouvelle et c’est pour cela que je lui donne la note de 4/5, car malgré tout elle n’a pas été un coup de coeur total pour moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s