Yencil le Stratège de Jean Marc Dopffer

Hello tout le monde !

Aujourd’hui on se retrouve pour une chronique sur Yencil le Stratège de Jean-Marc Dopffer. Je vous avais déjà parlé d’Orlin la Primitive, qui fait partie d’un univers composé de dix nouvelles. Je remercie une nouvelle fois l’auteur de m’avoir envoyé son livre, et en voici le résumé:

Yencil, le Dieu de la Guerre, veille sur les peuples foisonnant à la surface de Barcil. Son œil diaphane scrute du plus profond des âges le destin des mortels. Sa volition façonne leur destin ; ses Bainges font régner sa loi sur le monde. Son obsession, conserver l’Équilibre entre les morts et les vivants. Mais la quiétude des royaumes vacille. Essaimés à travers le continent, les conflits secouant les peuples menacent l’Équilibre. L’harmonie rompue, ce sera l’avènement d’une nouvelle ère de chaos. Alors, du fond de son domaine, Yencil scrute le parcours du Nain Ikor. Ce dernier, un valeureux émissaire aux qualités incontestables de baroudeur, a été lancé par son roi sur les traces de Linn, son confrère et prestigieux membre de la Phalange des Cinq. Disparu en quête de formidables rubis enfouis dans l’antre d’un dragon, Linn n’a plus donné de signe de vie depuis des lunes. Chaperonné par la Bainge Orglin, le parcours d’Ikor le pousse à traverser les paysages millénaires de la sylve des Elfes et du désert graniteux des Nains. Cependant les vices des mortels sont un puits sans fond. Et faire main basse sur le trésor hante bien des esprits. Malgré leur alliance historique, Elfes et Nains rivalisent, envenimant chaque jour un peu plus la situation. Cupidité et orgueil, arrogance et ambition font trembler l’alliance. La guerre et ses calamités sont proches. Ikor saura-t-il éteindre l’hostilité entre les deux peuples ?
Yencil parviendra-t-il à conserver l’harmonie du monde ?

Je dois avouer que cette nouvelle est très différente de la première. Je trouve qu’elle a été plus compliquée à lire, parfois j’ai du reprendre certains passages, afin de bien comprendre. Je pense qu’il faut lire les trois premières nouvelles pour réellement tout comprendre. Malheureusement, cela a entravé ma lecture, et donc l’appréciation de la nouvelle. 

De nouveau on retrouve énormément d’actions, tout va très vite. C’est pour cela que j’ai quand même eu du mal à lâcher ce roman. Je voulais absolument voir comment cela allait finir, de par la rapidité des actions. 

On retrouve aussi Orglin, qui va prendre part à cette action dont je parlais. Avoir un point de repère est quand même assez sympa puisque, comme je l’ai dit, j’ai eu un peu de mal à me repérer dans ce roman car il était un peu complexe. L’action permet que la nouvelle soit assez courte mais très intense. L’auteur a réussi à faire une histoire en deux temps en très peu de pages. 

Ceci dit, je n’ai pas été très fan de cette nouvelle, sûrement de part cette complexité de l’univers non expliquée. C’est malheureusement pour cela que je n’ai pas réussi à faire une chronique plus longue comme je peux le faire normalement. 

Je donne donc une note de ⅗ à ce roman, que je conseille si on a lu les autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s