L’an 2100 de Défi KOMBE NDJONDO

Hello tout le monde !

Aujourd’hui on se retrouve pour une chronique sur L’an 2100 de Défi KOMBE NDJONDO. Il s’agit d’une nouvelle très courte, écrite avec un de ses amis dont nous n’avons pas le nom. Je remercie néanmoins les auteurs de me l’avoir gentiment envoyé et en voici le résumé: Dans un univers futuriste, l’intelligence artificielle (I.A) a atteint son apogée. La COMPAGNIE, une société des nouvelles technologies a réussi l’exploit de concevoir des robots humanoïdes dotés d’une conscience et le monde se trouve beaucoup changé. Jusqu’où peut aller cette relation Homme & machine ?

Cette courte nouvelle est centrée sur l’histoire d’une jeune fille solitaire qui essaye de trouver sa place dans cet univers, mêlant vie de famille, professionnelle et amoureuse. La justice intervient également pour résoudre certains problèmes liés aux machines de la COMPAGNIE.

Comment être sûr et certain que tout ce que nous percevons fait partie de la réalité ?

J’avais déjà lu un recueil de nouvelle de cet auteur et malgré quelques déceptions, j’avais remarqué que les autres étaient pourtant très intéressantes. J’avais surtout fait remarquer à l’auteur qu’elles manquaient de développement. Malheureusement, c’est un peu le cas un nouvelle fois dans cette nouvelle. La fin étant un peu baclée à mon goût, je ne savais pas vraiment quoi en penser, j’ai donc dû prendre quelques heures de réflexion avant d’écrire cette chronique. Même si nous faisons face à un point de vue intéressant dans cette oeuvre, il aurait fallu mieux expliquer la fin. En soit, au début j’ai trouvé ça sympa d’être autant perdu que le personnage, car on arrive à ressentir tout ce qu’elle ressent. Mais je n’ai pas vraiment apprécié être tout autant perdu à la fin. Peut être est-ce un choix de l’auteur de nous laisser dans cet état là afin de méditer sur la situation?

Je suis quelqu’un qui met un peu de temps avant de s’attacher aux personnages, c’est pour cela que notre héroïne ne m’a pas spécialement touché. Mais cela n’entrave en rien l’histoire, au contraire, j’ai eu l’impression que le mieux était d’être un point de vue totalement détaché et donc objectif de la situation. Nous rencontrons aussi d’autres personnages, mais de manière très rapide, sur seulement quelques lignes, afin de nous raconter leurs histoires. J’ai trouvé que c’était intéressant de pouvoir lire d’autres minuscules bouts de vie. 

On voit ici un rapport humains/robots comme on peut souvent le voir dans les films de science fiction: ils nous servent et sont très intelligents. On ne peut pas parler d’originalité sur ce point là, mais je trouve que l’histoire autour de ce rapport est plutôt différent. 

C’est donc pour cela que je vais donner la note de 3/5 à cette nouvelle, qui mérite un peu plus de développement !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s